Bilan pédagogique et culturel de l'échange réalisé cette année avec le lycée Antonio Rosmini de Grosseto et lien du blog où sont recueillis les témoignages des élèves italiens et martiniquais : https://rosminibellevue.wordpress.com/

BILAN DE L'ECHANGE LINGUISTIQUE ET CULTUREL
ENTRE LE LYCEE « A. ROSMINI » ET LE LYCEE DE BELLEVUE

Accueil du groupe d'élèves italiens (21 au 29 mai 2017)

Bilan​ ​linguistique​ ​et​ ​pédagogique​​ ​:
 
L'objectif de l'accueil du groupe italien était tout d'abord de faire découvrir la            
Martinique en tant que partie du monde francophone. Les élèves du lycée linguistique Antonio Rosmini de Grosseto participaient en effet à cet échange dans le cadre de l'apprentissage de la langue française. Cet apprentissage est lié au parcours ESABAC proposé par leur établissement, qui débouche sur la délivrance d'un double diplôme à la fin du lycée : baccalauréat français et examen d'état italien.              
La vie dans les familles d'accueil martiniquaises et les travaux en groupe au lycée de  
Bellevue ont permis une immersion totale dans la langue française. A l'issue de 
l'échange,​ ​les​ ​élèves​ ​montraient​ ​une​ ​grande​ ​aisance​ ​dans​ ​sa​ ​pratique.
 
Bilan​ ​culturel​​ ​:
 
L'objectif culturel était de donner aux élèves italiens un aperçu de la richesse            
culturelle et géographique de la Martinique . Le groupe a ainsi pu découvrir différents  aspects de la Martinique. Une matinée a été consacrée à la ville de Fort-de-France,  avec la visite du Musée d’Archéologie Précolombienne de la Martinique. Les élèves italiens ont ensuite découvert la partie sud de l'île, avec le musée du Coquillage du Diamant et le Mémorial 110 à l’Anse Caffard, puis le bourg des Anses d’Arlet. Le 
centre et la forêt tropicale ont été découverts le long de la route de la Trace, avec        
une visite des Jardins de Balata, et le Nord par la visite de de la ville de Saint-Pierre.                 
Enfin, l’occasion leur a été donnée de découvrir les particularités géologiques et
biologiques de la côte atlantique, grâce à une journée d’excursion en bateau dans la    
baie​ ​du​ ​Robert​ ​et​ ​jusqu’aux​ ​îlets.

La richesse de cet échange repose également sur l’accueil des élèves en famille. En
dehors du programme commun, chaque famille a fait découvrir au correspondant qu’elle accueillait divers aspects de l’île : le rassemblement du 22 mai au rond-point 
du Vietnam Héroïque, la Savane des Esclaves, le tombolo de Sainte-Marie, la      
mangrove de la baie de Génipa en kayak, les Trois-Îlets, la rivière de Coeur Bouliki,  
l’Anse Mitan, la Montagne Pelée, l’Habitation Céron, l’Habitation Clément, l’Anse    
Couleuvre, Anse Noire et Anse Dufour… Les élèves italiens ont rédigé en français le 
compte-rendu de leur expérience, et ces témoignages ont été recueillis sur le blog 
de​ ​l’échange​ ​:​ ​​https://rosminibellevue.wordpress.com

Séjour des élèves martiniquais en Italie (26 septembre – 6 octobre 2017)

Bilan​ ​pédagogique​​ ​:
 
Le premier objectif de l'échange était de faire gagner en visibilité et en attractivité l'enseignement du latin et du grec ancien au lycée de Bellevue. La plupart  des élèves ayant participé à l'échange sont latinistes ou hellénistes, et ont déjà  contribué, par le compte-rendu positif de leur expérience auprès de leurs camarades  et de leurs proches, au rayonnement de ces matières à l'intérieur du lycée. Cet échange fructueux vise à s'inscrire durablement dans l'offre pédagogique du lycée.          
La perspective, pour les élèves de seconde, de participer à cet échange, sera un  argument​ ​notable​ ​dans​ ​le​ ​choix​ ​des​ ​options​ ​latin​ ​et​ ​grec.
 
Par ailleurs, ce voyage, qui était, pour certains, le premier séjour hors de Martinique, a contribué à former les élèves à l’autonomie, à la socialisation, et  l’estime de soi. En étant, auprès de leurs correspondants, les ambassadeurs d'une culture et les garants de ses valeurs, ils ont pu développer leur sens de l'engagement et des responsabilités, et ressentir une légitime fierté de l'estime et l'enthousiasme​ ​avec​ ​lesquels​ ​ils​ ​ont​ ​été​ ​accueillis​ ​en​ ​retour​ ​à​ ​Grosseto.

Bilan​ ​culturel​​ ​:
 
Les élèves ont pu découvrir des œuvres fondamentales de l'Antiquité, en lien direct avec les langues anciennes qu'ils étudient. Le séjour visait par ailleurs à mettre autant l’accent sur la civilisation étrusque que romaine. Le musée archéologique de Grosseto leur a d’abord fait connaître l'histoire étrusque de la Maremme, les pratiques rituelles et funéraires de ce peuple, et la qualité de ses arts, de la céramique à l'orfèvrerie, à travers les objets provenant des sites archéologiques de Toscane, notamment le site voisin de Roselle. A ces pièces s’ajoutaient des maquettes, photographies, et reconstitutions mettant clairement en lumière le génie architectural et poliorcétique de cette civilisation, et tout ce que les conquérants romains lui ont emprunté. Une journée a été consacrée à la visite des Forums Romains, de la colonne trajane, du Colisée, du Panthéon, et du Capitole, avec la statue équestre de Marc-Aurèle, donnant ainsi aux élèves un aperçu des témoignages d’une longue histoire, s’étendant de la République à l’Empire. A cela s’est ajoutée la visite d’Ostia Antica, l’ancien port fluvial de Rome, qui a donné aux élèves une idée très concrète de l’urbanisme antique et de la vie quotidienne à Rome.
 
La richesse culturelle des lieux visités invitait à étendre le champ de connaissances jusqu'à la Renaissance, dans la mesure où elle puise ses idéaux dans la culture gréco-latine. La visite de Florence, berceau de la Renaissance, a permis de voir l’église Santa Maria del Fiore, son campanile dessiné par Giotto, et son baptistère orné des sculptures de Ghiberti. Grâce à une visite guidée du centre historique, les élèves ont pu voir les deux palais successifs des Médicis, la réplique du David de Michel-Ange sur la Piazza della Signoria, le Ponte-Vecchio, et la remarquable façade de l’église Santa Maria Novella, terminée par Leon Battista Alberti. A Arezzo, les élèves ont découvert les fresques de la ​Légende de la Vraie Croix​ , réalisées par Piero della Francesca, peintre de la Renaissance italienne remarquable pour son travail sur la lumière et la perspective. A Cortone, ils ont pu admirer l’une des trois ​Annonciations ​ de Fra Angelico, qui représente bien la transition entre art médiéval et renaissant. Une seconde journée a été consacrée à la visite de Rome, cette fois sous l’angle de l’art baroque. Une professeure d’histoire de l’art du lycée Rosmini accompagnait le groupe, lui dispensant ainsi de précieuses informations sur l’architecture et les oeuvres d’art. Dans l’église Saint-Louis-des-Français et Santa Maria del Popolo, elle a ainsi commenté les oeuvres du Caravage telles que les trois tableaux concernant l’évangéliste Matthieu (​La Vocation​ , ​L’Ange​ , ​Le Martyre​ ), ainsi que La conversion de Saint Paul​ , et ​La crucifixion de Saint Pierre​ . Une autre oeuvre baroque, l’immense fresque en trompe-l’oeil d’Andrea Pozzo, a pu être observée à l’église Saint-Ignace-de-Loyola.         
Du point de vue architectural, la ​Fontaine des Quatre Fleuves ​ du Bernin a été mise
en perspective avec la façade voisine de l’église Sainte Agnès-en-Agone, réalisée par son rival l’architecte Borromini, sur la Piazza Navona. La Fontaine de Trevi a par
ailleurs permis de constater la persistance de l’influence baroque jusqu’au XVIIIe
siècle.

Perspectives​​ ​:

Les témoignages et productions des élèves sont rassemblées sur un blog dédié, afin
de pouvoir partager ces expériences avec la communauté scolaire (à travers un lien 
posté sur le site du lycée), avec les parents, ainsi que tous les acteurs ayant permis
ce​ ​séjour​ ​:​ ​​https://rosminibellevue.wordpress.com

Les deux lycées envisagent de poursuivre cette collaboration extrêmement  fructueuse, et un nouvel échange pourrait débuter dès la fin de cette année scolaire,     
avec​ ​la​ ​participation​ ​de​ ​la​ ​Proviseure​ ​du​ ​lycée​ ​Rosmini.