CLASSE PREPARATOIRE LITTERAIRE

1ERE ANNEE

Lettres supérieures

Directives de travail en vue de la rentrée 2017.

Un ouvrage de méthodologie générale très utile pour organiser son travail personnel :

Guillaume Frecaut, Adèle Payen de la Garanderie, Paul-Etienne Pini, Je réussis ma khâgne, Tous les secrets pour exceller en prépa littéraire 06/2016 A. Colin

ANGLAIS
Professeure : M Kergall
Lettres Supérieures (Hypokhâgne)
Directions de travail pour la période des vacances

Lectures :
Magazines et journaux (disponibles sur internet) : The Guardian , Time Magazine, The Economist, The New York Times, etc.

Suivez l'actualité internationale pendant les vacances et concentrez-vous particulièrement sur l'actualité des pays anglo-saxons.

ESPAGNOL   LVA/LVB
ANNEE SCOLAIRE 2017-2018                                                  

PROFESSEUR: MADAME BONVOISIN

DIRECTIONS DE TRAVAIL POUR LA PERIODE DES VACANCES

REMARQUE IMPORTANTE:MEME SI VOUS AVEZ SUIVI ANGLAIS LVI PENDANT LE SECONDAIRE,VOUS POUVEZ PERMUTER VOS LANGUES DANS L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR(il n'y a plus de lv1/lv2 mais lva/lvb)

I/Manuel indispensable à se procurer avant la rentrée:

Maîtriser la grammaire espagnole au lycée,Micheline Poujoulat,ed:Hattier.

Nous ferons en effet une révision systématique mais accélérée des bases grammaticales dès la première semaine de la rentrée.

II/Manuels à consulter en bibliothèque:

Manuel de littérature espagnole du XII° au XXI° siècle,Monica Dorange,ed:hachette supérieur(Consulter la 2° édition corrigée et augmentée)

Le monde hispanique contemporain(mémento bilingue de civilisation),Pascal Poutet,ed:Bréal

III/Travail à réaliser

1°POUR TOUS LES ETUDIANTS:LVA+LVB

a)connectez-vous sur le site:aula virtual de espanol del instituto cervantes

b)à droite cliquer sur "test de clasificacion"

c)inscrivez-vous et faites les TROIS épreuves du test(langue,compréhension écrite,compréhension orale)

D) relevez le niveau atteint (vous m'en informerez à la rentrée)et éventuellement renouvelez le test pour améliorer le niveau

2°POUR LES LVA( uniquement)

Littérature

a)Acheter le livre:Requiem por un campesino español,Ramón J. Sender(c'est impératif)

b)Le lire en entier de façon active(listes de vocabulaire,informations sur le contexte géographique,historique,les différents personnages et leurs relations etc)

c)Rédiger le résumé sur feuille.Ce travail sera ramassé la deuxième semaine après la rentrée

d)Un QCM de compréhension sera effectué en classe dès la rentrée

                ¡BUENAS VACACIONES A TODOS!


GEOGRAPHIE

Professeur : B. Magallon-Graineau

1- Avant-propos :

L’année d’hypokhâgne ou de Lettres supérieures, est un approfondissement des connaissances acquises pendant toute la scolarité secondaire.

2- Bibliographie de Base (ouvrages à acquérir)

Un manuel de géographie thématique :

Ciattoni A. et Y. Veyret, Les fondamentaux de la géographie, A. Colin coll. Cursus.

Un manuel de géographie du territoire français :

Yves COLOMBEL et al, La France territoires et aménagement face à la mondialisation, Nathan, collection nouveaux continents. Edition la plus récente.

3- Travail préparatoire pendant les grandes vacances :

Révisions impératives et fondamentales :

-La mondialisation et ses logiques spatiales (programme de Tle L& ES).

Une maîtrise parfaite de ce thème est attendue. Une mise en fiche des définitions et des exemples fournis dans les documents des manuels, est indispensable.

LATIN & CULTURE DE L’ANTIQUITE

Professeur : J. Di Rosa

Seuls les étudiants ayant présenté le Latin au bac feront partie du groupe Initiés. Tous les autres, primo-débutants ou ayant interrompu en cours de scolarité, intègreront  le groupe des Grands débutants.

 Pour tous, les révisions de vacances porteront sur la syntaxe française :

  Revoir - les natures de mots ( pronoms, adjectifs, adverbes, prépositions, déterminants etc..)

             - les fonctions grammaticales ( sujet, COD, COI, attribut du sujet, du COD, apposition, etc..)

             - les conjugaisons

 Se procurer le Précis de grammaire des lettres latines de Morisset aux éditions Magnard

 Le thème de Culture Antique (enseignement commun aux initiés et aux grands débutants ) pour la session 2017- 2019 porte sur :

« Le temps »

HISTOIRE

Professeure : E. Landi

REVISIONS : Histoire de la France (dans les programme de seconde, 1ere et Tle L /ES

Bibliographie en cours d’élaboration.

Les ouvrages nécessaires seront communiqués à la rentrée.

Philosophie.

Bibliographie

Les élèves devront avoir lu pour la rentrée les ouvrages qui suivent, si possible dans les éditions indiquées :

Platon, Ménon, GF Flammarion, Edition et présentation par Monique Canto-Sperber.

Epicure, La Lettre à Ménécée, GF Flammarion, Présentation et notes par Pierre-Marie Morel.

Pierre Hadot, Quest-ce que la philosophie antique ?, Folio essais, Gallimard.

Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs, Le Livre de Poche, traduction de Victor Delbos

Français – Lettres Supérieures

Bibliographie

Professeur : Mme Boisbieux-Kergosien

Usuels

Ouvrages indispensables dès la rentrée de septembre :

§  Une anthologie littéraire : Collection littéraire Lagarde et Michard, anthologie en cinq volumes (du XVIe au XXe siècle), publiée aux éditions Bordas. La majorité des textes que nous étudierons ou auxquels nous nous réfèrerons seront extraits de ces cinq ouvrages. Ceux-ci ne sont certes pas de première jeunesse, mais, outre un panorama exhaustif de notre littérature, ils proposent de précieuses informations sur les auteurs, le contexte historique et culturel dans lequel les œuvres s’inscrivent, ainsi que de nombreuses références critiques. Ils constituent donc un outil indispensable pour aborder ces deux années de prépa littéraire. Vous pouvez vous procurer assez facilement ces livres d’occasion (notamment par correspondance ou auprès des anciens hypokhâgneux) et, si vous ne souhaitez pas poursuivre des études de lettres au-delà de la khâgne, vous pourrez toujours les revendre à votre tour aux futurs hypokhâgneux…

§  Un recueil de textes théoriques : Nadine Toursel et Jacques Vassevière, Littérature : textes théoriques et critiques, collection "Cursus", Armand Colin.

§  Un dictionnaire de termes littéraires : au choix, Michel Jarrety, Lexique des termes littéraires, Le livre de Poche OU Dupriez, Gradus, Les procédés littéraires (Dictionnaire), coll. 10/18.

Une bonne maîtrise de la langue est essentielle. Pour cela, je vous recommande de consulter régulièrement les ouvrages suivants :

§  N. Laurent et B. Delaunay, Bescherelle : La grammaire pour tous, Hatier.

§  C. Kannas, Bescherelle, L’orthographe pour tous, Hatier.

Œuvres

Les œuvres de notre programme seront étudiées dans l’ordre où elles apparaissent ci-dessous. Comme vous pouvez le constater, nous commencerons par l’étude du ROMAN, de ses origines à nos jours. Pour la rentrée de septembre, il est donc impératif que vous ayez lu les cinq romans cités, de préférence dans l’édition indiquée. De manière générale, profitez des vacances pour lire le plus possible. Ne prenez surtout pas de retard car il sera très difficile (voire impossible !) de le rattraper au cours de l’année.

Romans :

§  Chrétien de Troyes, Le Chevalier de la charrette, Le Livre de Poche, collection Lettres gothiques (traduction de Charles Méla).

§  Rabelais, Gargantua, édition Pocket Classiques (translation en français modernisé de M.-M. Fragonard).

§  Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, édition au choix.

§  Maupassant, Une Vie, Folioplus classiques.

§  Duras, Moderato Cantabile, Editions de Minuit.
 
Lectures facultatives (mais vivement conseillées) : La Princesse de Clèves de Mme de La Fayette, Manon Lescaut de l’abbé Prévost ; Jacques le fataliste de Diderot ; un roman de Balzac au choix ; un roman de Zola au choix ; Du côté de chez Swann de Proust ; Les Faux-Monnayeurs de Gide ; Les Gommes de Robbe-Grillet ; Solibo magnifique de Chamoiseau.

Théâtre :

§  Corneille, L’Illusion comique, Flammarion, collection GF.

§  Racine, Andromaque, édition au choix.

§  Beaumarchais : Le Barbier de Séville ; Le Mariage de Figaro ; La Mère coupable, éditions au choix.

§  Hugo, Hernani, édition au choix.

§  Beckett, Fin de partie, Editions de Minuit.

Poésie :

§  Baudelaire : Les Fleurs du mal, Poésie Gallimard (textes de 1861) ; Petits Poèmes en prose (Spleen de Paris), Le Livre de Poche.

§  Apollinaire, Alcools, Folioplus classiques.

§  Césaire, Cahier d’un retour au pays natal, Présence Africaine.

§  Ponge, Le Parti pris des choses, Folioplus classiques.

« Littérature d’idées » :

§  Essais de Montaigne. Lorsque l’on aborde les Essais, deux problèmes se posent : comment lire cette œuvre immense et dans quelle version (originale ou modernisée) ? Pour entrer dans l’œuvre de Montaigne, je vous conseille d’employer la méthode que l’auteur revendique pour son écriture : ainsi, préférez à la lecture linéaire (que vous ne manquerez pas de trouver rébarbative) une lecture « à sauts et à gambades » ; choisissez les chapitres en fonction de votre curiosité ou de votre intérêt pour les différents sujets abordés. Soyons lucide, vous n’aurez pas le temps de tout lire cette année, mais, Montaigne étant un « interlocuteur » des plus passionnants et des plus aimables, j’espère que vous aurez envie de poursuivre le dialogue avec lui bien au-delà de cette année d’hypokhâgne. Vous aurez alors l’occasion de revenir sur les chapitres que vous aviez laissés de côté dans un premier temps. Notre étude se limitera à des extraits, c’est pourquoi vous n’êtes pas tenus d’acheter les Essais dans leur intégralité. Néanmoins, si vous souhaitez acquérir cette œuvre remarquable, je vous recommande vivement la version sur laquelle nous travaillerons en cours : Essais, « mis en français moderne et présentés par Claude Pinganaud », publiés aux éditions Arléa. En effet, malgré l’orthographe rajeunie et la modernisation de certaines expressions, cette version a le mérite de ne pas neutraliser le ton de la conversation et la gracieuse « désinvolture » du style de Montaigne. Je vous conseille de vous procurer aussi (mais là non plus, ce n’est pas obligatoire) l’ouvrage suivant : Le Meilleur des Essais : anthologie des Essais de Montaigne, élaboré par le même Claude Pinganaud, toujours aux éditions Arléa.

§  Diderot, Le Neveu de Rameau, Folio classique.

§  Voltaire, Micromégas, édition au choix.

Bonnes vacances et bonnes lectures !

Français – Lettres Supérieures

Bibliographie indicative

Professeur : Mme Boisbieux-Kergosien

Comme le titre l’indique, cette bibliographie est indicative. Je n’attends évidemment pas de vous que vous ayez lu pendant les vacances tous les ouvrages cités ! Néanmoins, vous avez ici un panorama "historique" de la culture attendue d’un étudiant de Lettres Supérieures (ce panorama – réduit à la littérature française ou francophone – est d’ailleurs loin d’être exhaustif et de nombreux autres écrivains y auraient eu leur place). Même si vous ne pouvez pas tout lire, vous devez connaître les auteurs et les grandes lignes de leurs œuvres majeures. Profitez des vacances pour prendre de l’avance en faisant des fiches sur les ouvrages que vous lisez (auteur, contexte, mouvement, genre, portée morale et philosophique, intertextualité, caractéristiques formelles et stylistiques…).

Textes mythologiques et fondateurs

Les œuvres suivantes sont des textes fondateurs de notre culture et, par conséquent, de notre littérature. Les connaître est donc indispensable.

  • La Genèse, le premier livre de la Bible, (traduction de F. Boyer, éd. Folio). Compléter au besoin par La Bible pour les nuls.
  • Homère, L’Iliade ; L’Odyssée (éd. Folio).
  • Virgile : L’Enéide.
  • Ovide : Les Métamorphoses.
  • Plaute : Amphitryon.
  • Eschyle, L’Orestie (trilogie : Agamemnon, Les Choéphores et Les Euménides, édition GF)
  • Sophocle : Œdipe Roi ; Œdipe à Colone, Antigone.
  • Ovide, Métamorphoses.

Moyen Age

Récit :

  • Chrétien de Troyes, Lancelot, le Chevalier à la charrette, Folioplus classiques
  • Béroul, Le Roman de Tristan, édition du Livre de poche (les Classiques de poche)
  • La Chanson de Roland, édition Folio Classique
  • Le Roman de Renart.
Théâtre : La Farce de maître Pathelin ; La Farce du Cuvier

Poésie : Lire des poèmes de Rutebeuf, traduits en français moderne ainsi que des poèmes en version originale de Charles d’Orléans (notamment les Ballades), de Villon et de Christine de Pisan.

XVIe siècle

Poésie : Poèmes de Marot, Ronsard (Les Amours), Du Bellay (Les Regrets), Louise Labé, D’Aubigné (Les Tragiques)

Roman : Rabelais : Pantagruel ; Gargantua, édition Pocket Classiques (traduction de M.-M. Fragonard)

« Littérature d’idées » : Montaigne, Essais, « mis en français moderne et présentés par Claude Pinganaud », éditions Arléa.

XVIIe siècle

Roman :

  • Scarron, Le Roman comique
  • Cyrano de Bergerac, Histoire comique des Etats et Empires de la Lune et du Soleil
  • Fénelon, Les Aventures de Télémaque
  • Mme de La Fayette, La Princesse de Clèves
Théâtre :

  • Corneille : L’illusion comique ; Le Cid ; Médée ; Horace ; Cinna ; Tite et Bérénice
  • Racine : Andromaque ; Britannicus ; Bérénice ; Phèdre
  • Molière : Dom Juan ; L’Ecole des femmes ; Le Misanthrope ; Tartuffe
Poésie : La Fontaine, Fables

Lettres, portraits, mémoires, pensées… :

  • Mme de Sévigné, Lettres
  • La Bruyère, Caractères
  • Pascal, Pensées
  • Fontenelle, Histoire des oracles
  • Saint-Simon, Mémoires (comme celle de Fontenelle, l’œuvre de Saint-Simon pourrait également être rattachée au XVIIIe siècle. Le choix du XVIIe siècle sera justifié ultérieurement).
XVIIIe siècle

Théâtre :

  • Marivaux : Le Jeu de l’amour et du hasard ; Les fausses Confidences ; La double Inconstance…
  • Crébillon, La Nuit et le moment
  • Beaumarchais : Le Barbier de Séville ; Le Mariage de Figaro, La Mère coupable
Poésie :

  • Poèmes d’André Chénier
  • Fables de Florian
Roman :

  • Montesquieu, Lettres persanes
  • Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses
  • Abbé Prévost, Manon Lescaut
  • Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie
  • Crébillon, Les Egarements du cœur et de l’esprit
  • Diderot : La Religieuse ; Jacques le fataliste
Autobiographie, mémoires, « littérature d’idées »… :

  • Rousseau : Les Confessions ; Les Rêveries du promeneur solitaire ; Discours sur les fondements et l’origine de l’inégalité parmi les hommes
  • Diderot : Le Neveu de Rameau ; Supplément au voyage de Bougainville
  • Voltaire, Dictionnaire philosophique ; au moins un conte philosophique parmi ceux que vous ne connaissez pas encore : Candide ; Zadig ; L’Ingénu ; Micromégas…
XIXe siècle

Poésie : Lire des poèmes extraits des œuvres suivantes (vous pouvez, pour commencer, utiliser une anthologie, par exemple, celle de Suzanne Julliard, Anthologie de la poésie française, publiée aux éditions de Fallois en 2002, ou bien, plus simplement encore, vous replonger dans vos manuels de lycée).

  • Lamartine, Méditations poétiques
  • Vigny, Poèmes antiques et modernes
  • Hugo, Les Contemplations
  • Nerval, Les Chimères
  • Bertrand, Gaspard de la nuit
  • Baudelaire : Les Fleurs du mal ; Petits Poèmes en prose (Spleen de Paris)
  • Lautréamont, Les Chants de Maldoror
  • Verlaine : Poèmes saturniens ; Les Fêtes galantes ; Romances sans paroles
  • Rimbaud : Poésies ; Les Illuminations ; Une Saison en Enfer
  • Laforgue, Les Complaintes
Roman et nouvelle :

  • Chateaubriand : René ; Atala
  • Constant : Adolphe
  • Hugo : Les Misérables ; Notre-Dame de Paris ; L’Homme-qui-rit…
  • Stendhal : Le Rouge et le Noir ; La Chartreuse de Parme
  • Balzac : Le Père Goriot ; Eugénie Grandet ; Le Lys dans la vallée ; Les Illusions perdues…
  • Flaubert : Madame Bovary ; L’Education sentimentale ; Salammbô ; Bouvard et Pécuchet
  • Maupassant : Une Vie ; Bel-Ami ; Pierre et Jean ; La Maison Tellier et autres nouvelles
  • Zola : La Fortune des Rougon ; Germinal ; L’Assommoir ; Au bonheur des dames ; L’Œuvre
  • Huysmans, A Rebours
Mémoires, récit autobiographique, essai :

  • Mme de Staël, De l’Allemagne
  • Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe
  • Musset, La Confession d’un enfant du siècle
Théâtre :

  • Hugo : Hernani ; Ruy Blas ; Cromwell
  • Vigny : Cinq-Mars ; Chatterton
  • Musset : Les Caprices de Marianne ; Lorenzaccio ; On ne badine pas avec l’amour
  • Labiche, Un Chapeau de paille d’Italie
  • Rostand, Cyrano de Bergerac
  • Jarry, Ubu roi

XXe siècle

Théâtre :

  • Claudel : Le Soulier de satin ; Tête d’or
  • Giraudoux : La Guerre de Troie n’aura pas lieu ; Electre
  • Anouilh, Antigone
  • Montherlant : La Reine morte ; La Ville dont le prince est un enfant ; La Mort qui fait le trottoir
  • Camus : Les Justes ; Caligula
  • Sartre : Les Mouches ; Huis-Clos ; Les Mains sales
  • Ionesco : Rhinocéros ; La Cantatrice chauve ; Le Roi se meurt
  • Beckett : En attendant Godot ; Fin de partie
  • Césaire : La Tragédie du roi Christophe ; Une Saison au Congo ; Une Tempête
  • Koltes : Combat de nègre et de chiens ; Dans la solitude des champs de coton
  • Lagarce : Derniers remords avant l’oubli ; Juste la fin du monde
  • Reza : Art
Poésie :

  • Apollinaire : Alcools ; Calligrammes
  • Lire des poèmes surréalistes de Breton, Desnos, Eluard, Aragon, Péret
  • Saint John Perse : Eloges ; Vents
  • Eluard : Capitale de la douleur
  • Césaire : Cahier d’un retour au pays natal
  • Senghor : Chants d’ombre ; Ethiopiques
  • Ponge : Le Parti pris des choses
  • Queneau : L’Instant fatal
  • Jaccottet : L’Effraie
Roman :

  • Proust : La Recherche du temps perdu, en particulier Du côté de chez Swann et Le Temps retrouvé.
  • Alain-Fournier, Le Grand Meaulnes
  • Radiguet, Le Diable au corps
  • Giono : Regain ; Le Hussard sur le toit ; Un Roi sans divertissement
  • Gide : Les Faux-monnayeurs ; La Symphonie pastorale ; Les Caves du Vatican
  • Mauriac, Thérèse Desqueyroux
  • Aragon, Le Paysan de Paris
  • Céline, Voyage au bout de la nuit
  • Malraux : La Voie royale ; La Condition humaine ; L’Espoir
  • Saint-Exupéry : Vol de nuit ; Terre des hommes
  • Camus : L’Etranger ; La Peste
  • Sartre, La Nausée
  • Gracq : Au château d’Argol ; Le Rivage des Syrtes
  • Gary : La Promesse de l’aube ; La Vie devant soi
  • Duras, Moderato Cantabile
  • Sarraute : Enfance ; Le Planétarium
  • Robbe-Grillet : La Jalousie ; Les Gommes
  • Butor, La Modification
  • Queneau, Zazie dans le métro
  • Sagan, Bonjour tristesse
  • Chamoiseau : Texaco, Chronique des sept misères ; Solibo magnifique ; L’Esclave vieil homme et le molosse ; Un dimanche au cachot ; Les neuf consciences du Malfini
Parmi les auteurs contemporains, vous pouvez également lire avec profit des œuvres de Gaudé (La Mort du roi Tsongor ; Le Soleil des Scorta…), Modiano (Dora Bruder…), Schmitt, Houellebecq, Kourouma (Le Soleil des indépendances ; En attendant le vote des bêtes sauvages…), Le Clézio, Notomb… Et j’en oublie, bien évidemment !